Créer un compte

Fiches métiers

 

Ascensoriste Retour Partager


Finalité du métier

L’Ascensoriste est un technicien chargé du montage, du réglage, de l’entretien et du dépannage d’ascenseurs, de monte-charges, d’escaliers mécaniques ou de trottoirs roulants. Il est donc responsable de l’entretien de ces machines et de la sécurité des personnes qui les empruntent. Un Ascensoriste est responsable d’un parc d’un certain nombre de machines qui lui a été attribué, ce qui explique sa grande mobilité entre des immeubles d’habitation, des bureaux, des hôtels, des grandes surfaces, des gares, des aéroports, des usines ou des parcs d’exposition. L’Ascensoriste est à la fois un mécanicien, un électricien et un électronicien.

Missions principales

L’Ascensoriste a pour mission principale de veiller au bon fonctionnement des ascenseurs, des monte-charges, des escaliers mécaniques et des trottoirs roulants. Cela implique le montage de ces appareils en tenant préalablement compte des plans du bâtiment et des installations présentes sur les lieux d’intervention. Une fois par mois, l’Ascensoriste effectue une visite de contrôle en nettoyant les appareils et en procédant à quelques réglages. Il a aussi la tâche de modifier et adapter ces appareils selon les attentes des usagers, la mise en conformité, les charges transportées, la vitesse, … tout en tenant compte de leur sécurité.

Evolutions potentielles

Le poste d’Ascensoriste est évolutif. Au bout de quelques années, vous avez la possibilité de vous spécialiser dans des matériels spécifiques comme les escaliers mécaniques ou les ponts roulants. Vous pouvez rester dans la même branche en optant pour le poste de responsable d’équipe, responsable de secteur, chef de travaux ou chef d’atelier. Pour les plus motivés, leurs compétences et leurs connaissances acquises sur ce type d’appareils leur ouvrent la porte pour devenir technico-commercial, formateur, planificateur ou responsable de la gestion des interventions.

Rémunération

Un Ascensoriste qui débute dans le métier peut gagner entre 1 000 et 1 700 euros. Cet écart est justifié par ses capacités, ses compétences à gérer son parc, le nombre de sites que l’entreprise lui a attribué, les études qu’il a suivies ainsi que sa spécialisation. Au fur et à mesure qu’il avance dans le métier, son salaire évolue. Un Ascensoriste qui devient par la suite chef d’équipe peut gagner 2 500 euros. Ce métier est idéal pour toutes les personnes passionnées de mécanique, d’électricité et d’électronique.

Compétences

Un Ascensoriste doit présenter des qualités bien précises pour pouvoir exercer ce métier. Il doit être à la fois rigoureux, autonome, méthodique, posséder le sens du contact et de la communication, et une capacité d’adaptation. L’Ascensoriste travaille souvent en astreinte, il doit donc être disponible. Comme le métier suggère des positions peu confortables voire même à risque quand c’est en hauteur ou à proximité du vide, une bonne constitution physique est nécessaire. Si vous avez des problèmes de dos, de vertige ou de vue, ce métier n’est absolument pas fait pour vous.

Profils les plus demandés, formation

Pour devenir Ascensoriste, vous devez avoir un bac professionnel en électronique, énergie, équipements communicants ou en maintenance des équipements industriels. Ces diplômes doivent être accompagnés de formations spécifiques sur ces appareils. Ces formations sont accessibles auprès d’établissements spécialisés comme les GRETA, AFPA ou CCI ou directement en entreprise ou sous forme de stages. Depuis 2006, un diplôme spécifique a été mis en place pour accéder au métier d’Ascensoriste, le bac pro de technicien Ascensoriste.

Type d’employeurs

L’Ascensoriste travaille essentiellement pour des entreprises d’installation et de maintenance d’ascenseurs, des constructeurs d’équipements pour assurer leur service après-vente et dans les entreprises gestionnaires d’infrastructures qui décident de constituer leurs propres équipes de maintenance. Les grands hôtels commencent également à avoir leur service Ascensoriste pour éviter de faire appel aux sociétés externes et répondre plus rapidement aux besoins urgents.

Rattachement hiérarchique, environnement de travail et interlocuteurs

L’Ascensoriste travaille sous la direction du responsable d’équipe, du responsable de secteur, du chef de travaux ou du chef d’atelier. Il intervient dans des lieux très fréquentés comme des hôtels, des gares, des aéroports mais dans des coins souvent dangereux, en hauteur ou à proximité du vide. Son métier permet à l’Ascensoriste de fréquenter régulièrement des propriétaires, des gestionnaires d’équipements, des usagers ou du grand public.