Créer un compte

Fiches métiers

 

Gestionnaire de Copropriété Retour Partager


Finalité du métier

Désigné le plus souvent par les copropriétaires d’un immeuble, le Gestionnaire de Copropriété est chargé de la gestion du bien immobilier et plus particulièrement de ses parties communes. En tant que mandataire, il représente le syndicat de copropriété (syndic) et s’occupe du suivi administratif, technique, financier et comptable de l’immeuble. Son objectif est d’assurer la maintenance du bien afin qu’il soit rentable et ne se dégrade avec le temps.

Missions principales

Le Gestionnaire de Copropriété est chargé de l’entretien technique de l’immeuble et résout les problèmes relatifs à la plomberie, au chauffage, etc. Il est chargé de maintenir les parties communes telles que les boîtes aux lettres, les cages d’escaliers, les couloirs, l’entrée principale… Par conséquent, il assure la gestion des budgets alloués à l’entretien du bien commun. Le lancement d’appels d’offres, les relations avec les prestataires de service, la communication avec les autorités locales lui reviennent. Chaque année, il réunit tous les copropriétaires en assemblée générale pour définir entre autres le budget et le règlement intérieur. Il veillera ensuite à la mise en place de toutes les décisions qui en sont issues.

Évolution potentielle

Le Gestionnaire de Copropriété s’occupe de la gestion technique et administrative du bien commun. Il peut ensuite évoluer vers un poste de principal de copropriété chargé de l’administration d’un site immobilier. Il a donc sous sa responsabilité plusieurs immeubles et collabore avec le Gestionnaire de Copropriété de chaque bien. Toujours dans le but d’optimiser la rentabilité des patrimoines qui lui sont confiés et de les pérenniser, l’administrateur de biens, quant à lui, assure la gestion d’un parc immobilier et anime les gestionnaires et les principaux de copropriété.

Rémunération

Un Gestionnaire de Copropriété n’ayant pas encore d’expériences dans le métier peut percevoir en général près de 35 000 euros par an. La rémunération augmente ensuite en fonction de l’expérience acquise sur le poste. Un Gestionnaire de Copropriété ayant occupé son poste durant cinq ans peut par exemple toucher 40 000 euros annuellement pour atteindre 60 000 euros après une vingtaine d’années dans le métier.

Compétences

En raison de ses tâches axées principalement vers la gestion des patrimoines qui lui sont confiées, le Gestionnaire de Copropriété doit avoir de solides connaissances en droit immobilier et en gestion de patrimoine. Des compétences administratives et un sens développé de la communication sont également requis.

Profil le plus demandé, formation

Un Gestionnaire de Copropriété justifie d’une formation juridique certifiée. Ceux possédant une maîtrise de droit ou un master en droit immobilier peuvent occuper un tel poste. Un bac 2 peut également convenir, avec des études orientées vers les professions immobilières, les carrières juridiques, la gestion de l’habitat collectif et de l’habitat social, les activités juridiques axées sur la gestion immobilière…Par ailleurs, il doit être titulaire d’une carte professionnelle « gestion immobilière ».

Types d’employeur

Le Gestionnaire de Copropriété est dans la plupart des cas désigné en assemblée générale par les copropriétaires de l’immeuble. Dans le cas d’un immeuble neuf, le promoteur peut nommer lui-même un Gestionnaire de Copropriété provisoire jusqu’à ce que se tienne la première assemblée générale des occupants du bien. Quelquefois, le Gestionnaire de Copropriété est désigné par juridictions judiciaires. Néanmoins, le gestionnaire représente avant tout les copropriétaires et devient leur porte-parole auprès des autorités locales.

Rattachement hiérarchique

Dans le cas des immeubles situés sur un site ou un parc immobilier, le Gestionnaire de Copropriété doit collaborer avec un principal de copropriété et un administrateur de biens. S’il est indépendant, le gestionnaire agit seul et rend compte aux copropriétaires ; s’il fait partie d’une société, il réfère à son chef et aux copropriétaires.

Environnement de travail et interlocuteurs

Il a pour principaux interlocuteurs les colocataires de l’immeuble sous sa responsabilité. Il travaille fréquemment avec des prestataires de service pour assurer l’entretien de l’immeuble et les différents travaux relatifs à l’optimisation de sa rentabilité. Selon l’ampleur de ses tâches, le Gestionnaire de Copropriété peut collaborer avec d’autres personnes spécialisées dans la comptabilité, la maintenance technique, etc.