Créer un compte

Fiches métiers

 

Chargé d’affaires Retour Partager


Finalité du métier

Pour une entreprise commerciale, la gestion spécifique des clients clés est primordiale puisqu’ils assurent une partie importante du chiffre d’affaires. Pièce maîtresse de l’entreprise, le Chargé d’affaires grands comptes doit être capable de prospecter de nouveaux contrats, gérer chaque portefeuille déjà acquis et accroître le chiffre d’affaires au niveau de chaque client. En relation avec des interlocuteurs stratégiques, il est également le visage de l’entreprise auprès des sociétés d’envergure.

Missions principales

Le Chargé d’affaires grands comptes a pour principales missions la prospection, la gestion et le développement des plus gros clients. Il établit les contrats et les termes de référence en fonction de la stratégie commerciale de l’entreprise. Le Chargé d’affaires grands comptes est également un analyste qui anticipe les nouveaux besoins du marché pour adapter les offres et les services au profil du marché des grandes entreprises. Etant donné l’importance du chiffre d’affaires , le Chargé d’affaires grands comptes doit gérer les risques et la relance des contrats en cours.

Evolutions potentielles

Métier demandant de grandes qualités commerciales et une grande capacité de négociation, le poste de Chargé d’affaires grands comptes peut rapidement évoluer vers des responsabilités plus importantes. En fonction de la zone ou du secteur géré, il est possible d’accéder au poste de Directeur grands comptes dès lors que le Chargé d’affaires grands comptes aura réussi à accumuler de l’expérience et une très bonne connaissance du terrain. Plus tard, il pourra prétendre au poste de Directeur commercial ou Directeur de vente selon la structure de l’entreprise.

Rémunération

Métier très exigeant tant physiquement que psychologiquement, le Chargé d’affaires grands comptes est globalement bien payé, mais il faut savoir que le salaire est fonction de l’entreprise et de la zone d’intervention. En moyenne, un Chargé d’affaires grands comptes débutant touche 40.000 euros par an tandis qu’un intermédiaire touchera aux environs de 50.000 euros. Pour un Chargé d’affaires grands comptes confirmé, le salaire annuel peut aller jusqu’à 60.000 euros. Il faut savoir qu’en fonction des performances, les sociétés accordent des primes.

Compétences

Le Chargé d’affaires grands comptes est un individu proactif capable d’anticiper les besoins des clients et du marché en temps réel. Il est primordial d’avoir un excellent sens du relationnel et des compétences en communication afin d’assurer la fidélisation des clients clés et négocier de nouveaux contrats auprès des grandes institutions. Avec la mondialisation, la langue anglaise est également un outil qu’il faudra maîtriser parfaitement, notamment pour des portefeuilles de multinationales ou des sociétés implantées à l’étranger.

Profils les plus demandés, formation

Pour devenir un Chargé d’affaires grands comptes, le mieux est de détenir un diplôme d’ingénieur commercial ou un master avec une spécialité commerce ou force de vente délivré par une université ou une école de commerce. Les titulaires d’un Bac 2 ou d’un Bac 3 peuvent également accéder à la fonction, mais il faudra pour cela justifier d’une solide expérience dans le secteur concerné. Pour les travailleurs, une formation continue est un bon moyen d’obtenir rapidement une promotion interne.

Types d’employeurs

En atteignant un certain chiffres d’affaires et la catégorisation des clients, l’entreprise opte souvent pour la mise en place de comptes-clés qu’il faudra gérer individuellement. De ce fait, les grandes sociétés, de toutes branches, ainsi que les PMI-PME font appel à des Chargés d’affaires grands comptes. Outre les sociétés cotées en bourse, les établissements bancaires, les sociétés de services et les agences de communication sont ceux qui recrutent le plus.

Rattachement hiérarchique, environnement de travail et interlocuteurs

Le Chargé d’affaires grands comptes est directement rattaché soit à un directeur grands comptes soit au directeur commercial. Il est amené à faire de nombreuses réunions avec ses supérieurs hiérarchiques pour présenter les projets, sélectionner les appels d’offres et dresser les bilans des contrats en cours. A l’extérieur, ses interlocuteurs sont les responsables des grandes institutions. Travaillant constamment sous pression, le Chargé d’affaires grands comptes doit faire preuve de souplesse et de réactivité tout en gardant le sens du contact humain, primordial dans le métier.